LinkMeImFamous

Veille Marketing Direct

6 lois sur le marketing direct que vous devez connaître

Rédigé par titomus Aucun commentaire
Il faut le reconnaître, la publicité envahit les rues, comme les écrans. En se baladant dans la ville, on peut croiser moult panneaux publicitaires. Lorsque l’on allume la télévision, chaque film, série, documentaire, est désormais ponctué d’au minimum, une quinzaine de publicités.

 Sur l’ordinateur, c’est pire : ouvrir sa boîte e-mail nous expose à recevoir de nombreuses propositions marketing. Si vous disposez d’un bloqueur anti-pub, vous allez souvent voir un message vous invitant à le désactiver et cachant le contenu proposé.

Tout cela énerve le consommateur et l’internaute. C’est la raison pour laquelle il existe des garde-fous législatifs. De plus, cela vous encourage à réaliser un marketing impeccable et différent des autres marques, voire nouveau. En effet, les publicités proposées sont très souvent perçues comme pénibles.

1)La première loi est probablement la plus évidente, puisque les lois sur le marketing indiquent que, pour qu’une adresse soit utilisée, le consentement des personnes à recevoir de la pub doit être expressément indiqué, par deux méthodes distinctes, que l’on nomme « opt in », ou « opt out » dans le jargon.

et sms doivent contenir « stop » et tjs proposer solution résiliation.

2) La seconde législation concerne les horaires d’envoi autorisés. Les messages marketing, par exemple les SMS, peuvent être envoyés du lundi au vendredi de 8h à 20h, et le samedi de 10h à 18h.

Si vous souhaitez réaliser une campagne SMS, il existe une autre règle, celle de proposer une résiliation à chacun des SMS en marquant un message de type STOP SMS à tel numéro.

Pour être sûr de respecter la législation en vigueur, faites en sorte que cela fonctionne réellement, que ce ne soit pas compliqué ou long, de mettre en place cette résiliation. Dans le cas contraire, vous avez de très fortes chances de nuire à l’image de votre entreprise et/ou de la marque.

3) La publicité que vous souhaitez envoyer ne doit en aucun cas être mensongère, présenter un contenu religieux ou pornographique. Premièrement, si c’est mensonger, cela ne servira de toute façon qu’à salir votre image de marque, et ce serait donc entièrement contre-productif, car les retours finiront par être négatifs. De plus, avec le web, une réputation peut être construite ou détruite en très peu de temps.

4) En ce qui concerne les dates de livraison, il faut savoir que, depuis l’année 2008, les experts de la Vente à Domicile (et très certainement, les opérateurs marketing), ne peuvent plus proposer des dates de livraison indicatives.

Celles-ci doivent être effectives, afin de ne pas tromper l’utilisateur. Encore une fois, faire le contraire ne serait pas bénéfique. Si toutes ces lois visent à protéger le consommateur, elles ne sont pas réellement des inconvénients pour ceux qui souhaitent réaliser une campagne publicitaire de marketing direct, étant donné que le respect est une valeur de la société appréciée.

5) Lorsque vous envoyez un courrier, votre nom (plus clairement, celui de l’expéditeur) doit impérativement être affiché de façon visible. Cependant, cela semble logique. De plus, le consommateur sait ainsi à qui il doit ce message, et pourra probablement apprécier votre démarche si celle-ci est bien menée.

6) Les SMS ne peuvent pas vraiment être travaillés visuellement. En tant qu’opérateur de marketing direct, vous aurez donc peut-être choisi la solution du courriel. Il vous faut savoir qu’il est absolument proscrit d’inviter à appeler un numéro surtaxé.

Vous connaissez désormais quelques règles élémentaires de marketing direct. Vous pouvez toutefois vous renseigner à la CNIL pour obtenir des informations complémentaires !  

Classé dans : Non classé Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot iewggb ?

Fil RSS des commentaires de cet article